Les Projets de Pays

Les activités locales

L'équipement des EHPAD en système de Visioconférence

Aujourd’hui, 6 EHPAD sont équipés sur le territoire du Pays de Figeac : 

  • « La Miséricorde » et « Le Moutier Notre Dame » à Lacapelle Mariaval,
  • « Le Val du Célé » à Bagnac-sur-Célé,
  • « Bataillé » à Figeac,
  • « La Cascade » à Cajarc, 
  • « Le Gai Logis » à Capdenac Gare.

Doté de systèmes de visioconférence, ces établissements peuvent désormais effectuer des actes de téléconsultation, télé expertise, téléformation et télé staff. Les échanges entre les résidents et leurs familles sont également facilités par ce dispositif.
Deux formations sur les thèmes de « la douleur » et des « plaies et leur cicatrisation » ont déjà eu lieu entre les EHPAD du territoire du Pays de Figeac et l’Association éco santé du Pays Couserans.




RESATER : un exemple à développer à l’ensemble de la région Midi-Pyrénées, comme le précise l’Agence Régionale de Santé dans la consultation réglementaire de son programme régional de télémédecine.




Étude sur l'implantation de la Télémédecine

Afin de poursuivre la dynamique régionale visant à promouvoir les échanges d’informations entre professionnels de santé, le Pays de Figeac et l’Association de Coordination Territoriale de Santé Globale, ont mandaté un prestataire spécialisé pour réaliser une étude permettant d’identifier les pratiques et besoins des professionnels de santé en la matière.

Cette étude, confiée au groupement TamTélésanté – Le Catel, a permis de définir les modalités techniques et financières des actions expérimentées dans le cadre du projet RESATER (REseau de SANté et TElémédecine en zones Rurales).


Les objectifs stratégiques

  • Contribuer à l’amélioration du pouvoir d’attraction du Pays de Figeac ;
  • Maintenir et développer une offre sanitaire adaptée et innovante ;
  • Développer des pratiques coopératives entre les professionnels ;
  • Optimiser les ressources.


Les objectifs opérationnels


  • Phase 1 : Diagnostiquer l’existant et identifier les besoins, attentes et réticences des acteurs

    pluridisciplinaires concernés (de avril à juillet 2010).


Une grande partie des acteurs de santé : professionnels libéraux, établissements sanitaires,élus, institutions, ont été interrogés au moyen de questionnaires, entretiens physiques ou téléphoniques.
Cette première phase, s’est terminé le lundi 5 juillet 2010 par le premier comité de pilotage qui a défini 3 axes prioritaires :

- Développer un système informatisé mutualisé permettant l'échange d'informations, au travers d'une messagerie sécurisée, et du Dossier Médical Partagé (DMP).

- Développer des solutions de télé-staffs, notamment en cancérologie.

- Développer des solutions de télé-formations.


  • Phase 2 : Préconiser des services et outils de télémédecine – télésanté à utiliser (juillet – octobre 2010).


  • Phase 3 : Élaborer un plan d’actions à mettre en œuvre sur le Pays de Figeac (octobre – décembre 2010).




Durant la phase 2 et 3 de l’étude, de nombreuses réunions de travail se sont déroulées afin de définir au mieux, les expérimentations à venir. En tenant compte des contraintes législatives, techniques et financières ainsi que des spécificités locales et régionales, le comité de pilotage final de l’étude, a retenu le 16 décembre 2010, 4 axes prioritaires.

Axe 1
: Télé-santé en maison de retraite : télé-staffs, télé-formation du personnel soignant, téléconsultation, télé-expertise, dossier unique d’inscription ;
Axe 2 : Partage de données médicales : Dossier Médical Partagé – Messagerie sécurisée Medimail ;
Axe 3 : Télé-staffs et télé-expertise en cardiologie, cancérologie, psychiatrie ;
Axe 4 : Télésurveillance (remontée de données cliniques, pour les pathologiques chroniques).



Télécharger le rapport de fin de phase 1

Compte rendu du comité de pilotage de fin de phase 1

Télécharger le rapport de fin de phase 2

Télécharger le rapport de fin de phase 3













 
PRAI, Région Midi-Pyrénes, Union Européenne FEDER
Haut de page